Nombreuses sont les femmes d’agricultures qui manifestent aujourd’hui. Elles s’intitulent « les foulards noirs », elles prennent la parole et montrent à quel point leur s’annonce difficile, avec des revenus qui sont insuffisants.

« Depuis 4 ans, aucun salaire n’a été dégagé, cela n’est même pas pensable dans la société où nous vivons »

En moyenne, c’est 15 heures de travail pour un agriculteur et lorsque celui-ci ne dégage aucun revenu, c’est le début de la fin.

Ce regroupement de femmes est chiffré à une cinquentaine, elles défilent principalement dans les grandes rues comme récemment à Caen dans le Calvados. On les distingue avec un foulard et un tract à la main.

« Notre but est d’aller vers les gens sans les bloquer. Embêter les gens n’est pas notre objectif mais plutôt de les sensibiliser » justifie Pegy Morieult.

Publicités